Cote d'ivoire

Cote d'ivoire

La Côte d’Ivoire, située dans la zone intertropicale, au bord du Golfe de Guinée, d’une superficie de 322 462 km2, est un pays caractérisé par un relief peu élevé. Les terres sont constituées en majeure partie de plateaux et de plaines. Les eaux couvrent environ 4 462 km2, soit 1,38% de la superficie totale.

Son territoire se trouve dans l’hémisphère nord, entre les 4°30 et 10°30 de latitude nord et entre les 2°30 et 8°30 de longitude ouest. Le pays est limité au Sud par l’océan atlantique sur 550 Km, à l’Est par le Ghana sur 640 Km, au Nord par le Burkina Faso sur 490 Km et le Mali sur 370 Km, à l’Ouest par la Guinée sur 610 Km et le Libéria sur 580 Km.

Le pays est constitué de quatre zones agro écologiques (la zone guinéenne, la zone soudanaise, la zone soudano-guinéenne 1 et la zone soudano guinéenne 2). Il est également subdivisé en trois grandes zones écologiques du sud au nord : forêt dense bordant les fleuves et forêt tropicale couvrant le reste du bassin côtier, la savane (végétation dominante dans le pays), et la zone soudanienne.

Les terres cultivables de la Côte d’Ivoire sont estimées à 17 millions d’hectares, soit 53% de la superficie totale du pays. Le potentiel en terres irrigables est estimé à 430 685 hectares dont 56 560 hectares sont aménagés et 32 484 hectares exploités. En outre, la Côte d’Ivoire compte environ 350 000 hectares de plans d’eau intérieurs, 150 000 hectares de lagune et une façade maritime de 550 kilomètres.

Les conditions géographiques et climatiques, favorables à la production de nombreuses variétés de cultures, font de la Côte d’Ivoire un pays à d’énormes potentialités agricoles.

Les cultures pérennes et annuelles d’exportation ont constitué et restent le moteur du développement économique de la Côte d'Ivoire. La part moyenne entre 2010 et 2015 des exportations des produits agricoles dans les exportations totales est de 40%.

Les principaux produits d’exportation sont le café, le cacao, le coton, le caoutchouc, l’huile de palme, la noix de cajou, la noix de cola, la banane déssert et l’ananas. La Côte d’Ivoire demeure le 1er producteur mondial de cacao et de noix de cola, le 1er producteur africain de latex, de banane et le 1er exportateur mondial de noix de cajou.

La filière café-cacao a un poids très important dans l’économie ivoirienne. Elle occupe environ 60% des surfaces occupées par les cultures d'exportation; fournit environ 40% des revenus d’exportation et 70% des revenus agricoles. Elle contribue à environ 30% des recettes fiscales de l’Etat.

 Les ressources animales (bovins, ovins, caprins, porcins, volaille, lapins) et halieutiques contribuent à l’amélioration des revenus et à la sécurité alimentaire.

Le rôle de l’élevage dans la lutte contre la pauvreté et la faim mérite d’être renforcé, étant donné la sous-exploitation de ses potentialités. Le potentiel productif en animaux intervient directement dans le processus de transformation socio-économique et dans la sécurisation alimentaire et nutritionnelle des populations à plusieurs égards. En effet, l’élevage, en tant qu’activité de production, s’inscrit dans la même dynamique de sortir ou d’éviter le cycle vicieux de la pauvreté qui touche en majorité les populations rurales et de plus en plus celle des villes.

Les productions animales permettent non seulement d’améliorer le statut nutritionnel des populations, mais aussi et surtout, procurent des revenus à plusieurs franges des populations, à travers les échanges commerciaux.

Indicateurs clés:

Indicateurs 2018 2019 2020
Production du riz (T) 2006840 1883960 1481180
Production de Cacao (T) 2113189 - -

Graphique des indicateurs clés

Superficie : 322462 km2
Population : 29389150 hab.
Homme : 15344990
Femme : 14044160
Densité : 7.30 hab./km2
Capitale Economique : Abidjan.
Capitale Politique : Yamoussoukro

Principales cultures :
cafe cacao